28.7 C
Yaoundé
Sunday, April 14, 2024

UN Jobs: WHO – Appui à la mise en oeuvre des programmes de financement de la santé et information sanitaire

Must read

, Finance & Economy ,

Contract

This is a No grade contract. More about No grade contracts.

,

Contexte et justification

En vue d’atteindre la Couverture Sanitaire Universelle, les services de santé essentiels de qualité doivent être accessibles à l’ensemble des populations. Deux piliers majeurs du système de santé à savoir le Financement de la Santé et l’Information sanitaire doivent être renforcés. Ceci en vue d’assurer d’une part la disponibilité de ressources financières publiques suffisantes et allouées de façon efficaces aux priorités nationales du secteur et d’autre part, la disponibilité d’une information sanitaire de qualité à temps et fiable pour soutenir la prise de décision. Y faisant suite, l’OMS soutient le ministère de la santé à travers la mise en œuvre de différents appuis en faveur du renforcement du financement de la santé pour une meilleure protection financière et de l’amélioration de la disponibilité des données de qualité, leur utilisation et une meilleure gestion des connaissances au niveau national. Cet appui de l’OMS dans ces deux domaines prioritaires vise à soutenir le pays dans l’élaboration et la mise en œuvre des politiques de santé vers l’amélioration de la santé des populations. Dans le cadre des besoins du cluster ULC en charge du renforcement du système de santé au sein du bureau de l’OMS Cameroun, le bureau pays envisage de recruter un expert national pour assurer la mise en œuvre des appuis en matière de Financement de la Santé et Information Sanitaire pour soutenir la mise en œuvre du plan de travail 2024-2025 du bureau pays. Ce document servira de termes de référence pour le poste de l’expert national en contrat SSA au grade NOC en appui au Cluster ULC du bureau pays de l’OMS au Cameroun pour une durée de trois mois renouvelables.

Objectifs

• Apporter un appui technique global au renforcement du financement de la santé (HF) et au renforcement du système national d’information sanitaire (HIS) ; • Assurer le suivi de la mise en œuvre technique du programme HF et HIS au sein du bureau pays et garantir l’exécution du programme à travers une bonne utilisation des ressources allouées y compris un appui au fonctionnement quotidien du cluster ULC dont fait partie le programme, sous la supervision technique du chef de cluster ULC ; • Apporter un appui technique en collaboration avec l’ensemble des parties prenantes au processus de mise en œuvre des deux évaluations (soutenir la tenue de la réunion de lancement, la collecte de données, la validation du rapport des études et leurs présentations).

Tâches de l’Expert

L’expert assumera les tâches ci-après : Dans le domaine du renforcement du financement de la santé • Appuyer le processus de révision de la stratégie de financement de la santé basé sur l’utilisation des dernières données et études en matière de financement de la santé ; • Apporter un appui au démarrage des Comptes Nationaux de la Santé 2020-2022) ; • Assurer le suivi de toute autre activité concernant le financement de la santé sur orientations du chef de cluster ULC.

Dans le domaine du renforcement du système national d’information sanitaire • Apporter un appui à l’Observatoire national de la santé publique dans la mise en œuvre des activités de l’Initiative Cameroun Health Data Collaborative ; • Soutenir le Ministère de la Santé dans le renforcement de capacités en matière d’assurance qualité des données sanitaires et de leur utilisation pour la prise de décision ; • Apporter un appui au ministère de la Santé dans le fonctionnement du cadre de coordination des acteurs autour de l’information sanitaire ; • Apporter un appui au niveau national pour le renforcement de capacités en matière de production et gestion des produits de connaissances ; • Assurer le suivi de toute autre activité concernant ou en lien avec le système d’information sanitaire sur orientations du chef du cluster.

En outre, l’expert sera chargé : • D’élaborer des rapports mensuels des activités exécutées ; • D’exécuter toute autre tâche à la demande du Représentant ou du Chef du cluster ULC.

Profil de l’Expert

Education

Essentiel : Détenir Une Licence en santé publique. Souhaitable : • Un Master en Santé Publique serait un atout ; • Une spécialisation en Financement de la santé ou Information sanitaire serait un atout ;

Expérience Professionnelle

• Avoir au minimum 5 ans d’expérience dans le domaine de la santé publique. • Avoir une expérience de gestion des programmes de Financement de la santé – information Sanitaire – ; • Bonne connaissance du système de santé national du Cameroun ; • Avoir une expérience de travail avec les Agences du Système des Nations unies et / ou les Institutions internationales et particulièrement dans l’un et/ou l’autre des deux domaines clés en question.

Compétences obligatoires

• Bonne capacité d’analyse, de rédaction et de synthèse visant à regrouper les informations provenant de sources multiples et à préparer l’information stratégique pour les décideurs ; • Excellentes aptitudes à la communication orale et écrite ; • Capacité à travailler de manière indépendante et en collaboration dans un environnement multiculturel ; • Capacité à produire des résultats sous pression ;

Langues

Essentiel • Maitrise soit du Français ; • Maitrise soit de l’Anglais. Souhaitable : La connaissance du français ou de l’anglais serait un atout selon la langue essentielle.

Autres connaissances

• Maitrise des logiciels informatiques y compris ceux de la programmation et autres logiciels pour l’analyse des données ; • Maitrise de l’utilisation de logiciels de base de données (particulièrement le DHIS2).

Durée et lieu de la mission

La durée de la mission est de trois (03) mois renouvelable. L’expert national sera basé dans les locaux de l’OMS à Yaoundé. Dans le cadre de son travail, il effectuera des missions de terrain périodiques au niveau opérationnel. Il participera à toutes les activités que requiert l’atteinte de ses objectifs, qu’elles se déroulent au sein du bureau pays ou en dehors. L’expert national travaillera en étroite collaboration avec les structures du ministère de la santé concernées au niveau central, régional et districts, les partenaires du secteur de la santé.

Supervision

Le consultant travaillera sous la responsabilité générale du Représentant de l’OMS et la supervision directe du Chef du cluster ULC en charge du renforcement du système de santé et en collaboration avec les autres chargés de programme du bureau et les autres experts recrutés travaillant pour le compte du bureau pays dans les divers domaines d’appui du bureau pays.

Additional Information:

• This vacancy notice may be used to identify candidates for other similar consultancies at the same level. • Only candidates under serious consideration will be contacted. • A written test may be used as a form of screening. • If your candidature is retained for interview, you will be required to provide, in advance, a scanned copy of the degree(s)/diploma(s)/certificate(s) required for this position. WHO only considers higher educational qualifications obtained from an institution accredited/recognized in the World Higher Education Database (WHED), a list updated by the International Association of Universities (IAU)/United Nations Educational, Scientific and Cultural Organization (UNESCO). The list can be accessed through the link: http://www.whed.net/. Some professional certificates may not appear in the WHED and will require individual review. • For information on WHO’s operations please visit: http://www.who.int. • The WHO is committed to creating a diverse and inclusive environment of mutual respect. The WHO recruits workforce regardless of disability status, sex, gender identity, sexual orientation, language, race, marital status, religious, cultural, ethnic and socio-economic backgrounds, or any other personal characteristics. • The WHO is committed to achieving gender parity and geographical diversity in its workforce. Women, persons with disabilities, and nationals of unrepresented and underrepresented Member States (https://www.who.int/careers/diversity-equity-and-inclusion) are strongly encouraged to apply for WHO jobs. • Persons with disabilities can request reasonable accommodations to enable participation in the recruitment process. Requests for reasonable accommodation should be sent through an email to [email protected] • An impeccable record for integrity and professional ethical standards is essential. WHO prides itself on a workforce that adheres to the highest ethical and professional standards and that is committed to put the WHO Values Charter (https://www.who.int/about/who-we-are/our-values) into practice. • WHO has zero tolerance towards sexual exploitation and abuse (SEA), sexual harassment and other types of abusive conduct (i.e., discrimination, abuse of authority and harassment). All members of the WHO workforce have a role to play in promoting a safe and respectful workplace and should report to WHO any actual or suspected cases of SEA, sexual harassment and other types of abusive conduct. To ensure that individuals with a substantiated history of SEA, sexual harassment or other types of abusive conduct are not hired by the Organization, WHO will conduct a background verification of short-listed candidates. • WHO has a smoke-free environment and does not recruit smokers or users of any form of tobacco. • Consultants shall perform the work as independent contractors in a personal capacity, and not as a representative of any entity or authority. • WHO shall have no responsibility for any taxes, duties, social security contributions or other contributions payable by the Consultant. The Consultant shall be solely responsible for withholding and paying any taxes, duties, social security contributions and any other contributions which are applicable to the Consultant in each location/jurisdiction in which the work hereunder is performed, and the Consultant shall not be entitled to any reimbursement thereof by WHO. • Please note that WHO’s contracts are conditional on members of the workforce confirming that they are vaccinated as required by WHO before undertaking a WHO assignment, except where a medical condition does not allow such vaccination, as certified by the WHO Staff Health and Wellbeing Services (SHW). The successful candidate will be asked to provide relevant evidence related to this condition. A copy of the updated vaccination card must be shared with WHO medical service in the medical clearance process. Please note that certain countries require proof of specific vaccinations for entry or exit. For example, official proof /certification of yellow fever vaccination is required to enter many countries. Country-specific vaccine recommendations can be found on the WHO international travel and Staff Health and Wellbeing website. For vaccination-related queries please directly contact SHW directly at [email protected]. • In case the recruitment website does not display properly, please retry by: (i) checking that you have the latest version of the browser installed (Chrome, Edge or Firefox); (ii) clearing your browser history and opening the site in a new browser (not a new tab within the same browser); or (iii) retry accessing the website using Mozilla Firefox browser or using another device. Click the link for detailed guidance on completing job applications: Instructions for candidates.

, Apply now , Added 20 hours ago – Updated 4 hours ago – Source: who.int

- Advertisement -spot_img

More articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Latest article