19.6 C
Yaoundé
Thursday, August 18, 2022

UN Jobs: Personne coopérante volontaire conseillère en intervention sociale auprès des jeunes scolarisés – Cameroun – Cameroon

Must read

Cameroon

Personne coopérante volontaire conseillère en intervention sociale auprès des jeunes scolarisés – Cameroun

VILLE ET PAYS : Yaoundé, Cameroun

DURÉE : 6 mois

DATE DE DÉBUT SOUHAITÉE : Septembre 2022

LE PROGRAMME CLÉ

Ce mandat s’inscrit dans le cadre du Programme de coopération volontaire Compétences, Leadership, Éducation (Programme CLÉ) mis en œuvre par un consortium composé de la Fondation Paul GérinLajoie, Éducation internationale et la Fédération des cégeps et financé par Affaires mondiales Canada (AMC). Le Programme CLÉ a débuté en 2020 et sera en cours jusqu’en 2027 dans 6 pays (Bénin, Cameroun, Guinée, Rwanda, Sénégal, Togo). Le programme vise à accroître le bien-être économique et social des populations les plus marginalisées et les plus vulnérables, en particulier les filles et les femmes par l’amélioration de la qualité de l’éducation de base, secondaire et de la formation professionnelle et technique (EFTP). Pour ce faire, le Programme CLÉ compte renforcer les capacités d’une quarantaine de partenaires dans la mise en œuvre d’initiatives et de services éducatifs de qualité, plus inclusifs, plus novateurs et plus durables sur le plan environnemental, et qui font progresser l’égalité de genre.

DESCRIPTION DU MANDAT

Face à l’augmentation des cas de violences en général et des violences de genre en milieu scolaire, ainsi qu’à l’impact néfaste qu’elles ont sur la rétention et la réussite scolaire des élèves, le gouvernement camerounais a multiplié les actions pour maintenir un climat sain et sécuritaire dans ses établissements afin de favoriser une éducation de qualité pour toutes et pour tous.

Dans ce contexte, un mandat pour une personne coopérante volontaire en intervention sociale auprès des jeunes est à pourvoir au Cameroun (Yaoundé) afin d’accompagner le Ministère des Enseignements Secondaires (MINESEC) dans ses efforts de lutte contre le décrochage scolaire et de prévention des violences en milieu scolaire (VMS). Plus précisément, le mandat consistera à renforcer les capacités du personnel éducatif, des intervenant-e-s scolaires et du personnel d’encadrement des établissements d’enseignement ciblés dans les stratégies d’intervention auprès des élèves présentant des vulnérabilités.

En fonction des besoins et sans se limiter à ce qui est mentionné, la personne coopérante volontaire devra assumer les responsabilités suivantes :

  • Renforcer les capacités du personnel enseignant et en intervention sociale dans la mise en place d’outils d’observation, d’évaluation et d’assistance auprès des élèves en difficulté d’adaptation et/ou à risque de les développer;
  • Renforcer les capacités du personnel en travail social dans la rédaction de rapports d’évaluation, de bilans et d’évolution de situation et dans la formulation de recommandations appropriées pour soutenir la prise de décision;
  • Renforcer les capacités du personnel d’encadrement à mettre en place des mécanismes de signalement, de conseils et de référencement sûrs, adaptés et confidentiels;
  • Appuyer les responsables d’établissement, le personnel éducatif et en intervention social dans l’élaboration de stratégies de collaboration entre les acteurs de la communauté éducative afin de mieux prendre en charge les élèves en situation de vulnérabilités.

COMPÉTENCES REQUISES

  • Être titulaire d’un diplôme en travail social, en psychoéducation, en psychologie, et/ou tout autre domaine équivalent ou pertinent;
  • Posséder une expérience professionnelle significative en intervention sociale auprès de jeunes en difficulté;
  • Posséder une capacité d’adaptation à un large éventail de contextes d’intervention et de clientèles;
  • Avoir une bonne expérience dans l’accompagnement des institutions étatiques comme les ministères;
  • Avoir une expérience avérée de travail dans la conduite de formation et de coaching;
  • Avoir une excellente compétence en communication orale, écrite et interpersonnelle;
  • Expérience professionnelle dans un pays en développement (un atout);
  • Expérience pratique dans un établissement scolaire (un atout);
  • Être parfaitement bilingue (Français – Anglais) (un atout).

CRITÈRES D’ADMISSIBILITÉ

  • Être une personne citoyenne canadienne, résidente permanente du Canada ou une personne ayant la nationalité d’un pays admissible, autre que celle du pays d’affectation (essentiel);
  • Pour les personnes se trouvant à l’extérieur du pays d’affectation, pouvoir présenter une preuve officielle d’une vaccination complète contre la COVID-19 avec un vaccin reconnu par l’Organisation mondiale de la Santé (essentiel);
  • Réussir les procédures d’analyse des antécédents judiciaires;
  • Répondre aux critères pour effectuer les démarches de visa afin de résider et de travailler dans le pays d’intervention;
  • Être en bonne santé physique et mentale et pouvoir travailler dans des conditions difficiles (rapport d’examen médical à l’appui).

CONDITIONS OFFERTES

  • Mandat de personne coopérante volontaire à court terme;
  • Allocation de subsistance adaptée au coût de la vie;
  • Assurances médicales;
  • Certains frais médicaux prémandat;
  • Hébergement sécuritaire et confortable;
  • Un processus de formation complet.

How to apply

POUR POSTULER

Les personnes intéressées par le mandat doivent remplir le formulaire se trouvant à cette adresse. Veuillez noter que le processus de sélection se fait de manière continue.

Il est important de noter que du personnel attitré au recrutement des volontaires dans les trois organisations partenaires du Programme CLÉ pourra avoir accès aux dossiers de candidature.

Seules les personnes retenues à la suite de l’analyse du dossier de candidature seront contactées.

- Advertisement -spot_img

More articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Latest article