30.7 C
Yaoundé
Sunday, April 14, 2024

UN Jobs: Assistant program moyens de subsistance – Cameroon

Must read

Cameroon

Assistant program moyens de subsistance

Assistant moyens de subsistance (Recrutement Local)

Organization

Posted

23/02/2024

Closing date

29/02/2024

CONTEXTE DU PROGRAMME NATIONAL :

International Medical Corps est une organisation humanitaire mondiale à but non lucratif qui se consacre à sauver des vies et à soulager les souffrances par le biais de formations en soins de santé et de programmes d’aide et de développement. Fondée en 1984 par des médecins et des infirmières volontaires, International Medical Corps est une organisation privée, bénévole, apolitique et non confessionnelle. Sa mission est d’améliorer la qualité de vie par des interventions sanitaires et des activités connexes qui renforcent les capacités locales dans les communautés mal desservies du monde entier. En offrant une formation et des soins de santé aux populations locales et une assistance médicale aux personnes les plus exposées, et avec la flexibilité nécessaire pour répondre rapidement aux situations d’urgence, International Medical Corps réhabilite les systèmes de soins de santé dévastés et les aide à retrouver leur autonomie.

Ces dernières années, le Cameroun a été touché par des crises dans plusieurs pays voisins, qui ont conduit à l’insécurité et laissé les communautés camerounaises dans un état de vulnérabilité, en particulier les femmes, et les enfants vivant dans les zones frontalières. IMC UK est l’une des organisations qui travaillent avec le PAM depuis juillet 2016 pour des projets d’assistance nutritionnelle aux réfugiés et aux populations hôtes au Cameroun, plus précisément dans les régions du Nord, de l’Est et de l’Adamawa. Plusieurs centaines de milliers de réfugiés de diverses nationalités, mais principalement centrafricains et nigérians, ont trouvé refuge au Cameroun depuis plusieurs décennies. Les chiffres du HCR tirés de la fiche de septembre 2023 sur les réfugiés centrafricains dans la région de l’Adamawa révèlent qu’il y a 76 195 réfugiés centrafricains, dont 17 481 vivent dans le camp de Ngam et Borgop avec 2 485 enfants de moins de 5 ans. La présence importante de réfugiés dans ces communautés a aggravé la situation d’insécurité alimentaire qui prévaut dans les communautés d’accueil où les possibilités d’activités génératrices de revenus, telles que l’agriculture de subsistance, l’élevage et les petites entreprises, sont limitées. IMC, sous le financement du PAM, développera un programme de nutrition basé sur les activités du BSFP et aidera les communautés à varier le contenu de leurs repas.

Par conséquent, IMC souhaite recruter un superviseur des moyens de subsistance qui est responsable de la mise en œuvre des activités de subsistance du PAM dans les sous-divisions de Meiganga, Djohong et Ngaoui, y compris le renforcement des capacités, la planification et la mise en œuvre des activités et la rédaction de rapports avec le soutien du chef de projet.

Résumé du poste :

Le superviseur des moyens de subsistance, qui travaille sous la supervision directe du chef de projet, est responsable de la planification technique quotidienne, de la mise en œuvre, de la supervision, du suivi et de l’établissement de rapports sur les activités agricoles sur le terrain, et de la bonne coordination avec les parties prenantes. Ce poste requiert une motivation enthousiaste et hautement individuelle qui possède des connaissances et des compétences approfondies en matière de sécurité alimentaire, de moyens de subsistance et d’engagement communautaire dans des contextes à la fois humanitaires et de développement.

RESPONSABILITÉS ESSENTIELLES

1. Gestion du programme :

    • Assister le responsable de projet dans l’organisation du travail, l’élaboration des plans de dépenses et d’approvisionnement pour la subvention des moyens de subsistance et veiller à ce qu’ils soient adaptés et appliqués par le personnel du programme/des services d’appui dans les régions couvertes.
    • Participer activement au processus de sélection des bénéficiaires sous la direction du gestionnaire de projet.
    • Fournir des conseils techniques pertinents et collaborer avec l’équipe de pré-conception du projet pour concevoir et réaliser les évaluations participatives de la communauté et co-créer le projet.
    • S’engager et établir des relations solides avec les membres de la communauté, analyser les données collectées pour identifier les lacunes liées aux moyens de subsistance, concevoir des plans d’action prioritaires et des modules de formation sur les techniques améliorées de sécurité alimentaire, les intrants, etc. en partenariat avec la communauté.
    • Développer un plan de travail de formation clair et adaptable basé sur le calendrier saisonnier, la disponibilité des bénéficiaires, les échéances et les objectifs du projet, etc.
    • Assurer l’organisation et travailler avec le supervision de la composante mobilisation communautaire du projet en collaboration avec le MINEPIA, le MINADER, le District, les agents de terrain et les ASC.
    • Appuyer le Chef de projet et le superviseur dans la conception des formations à dispenser aux participants du programme de sécurité alimentaire, la préparation et la conduite des enquêtes telles que définies par le projet ;
    • Travailler en étroite collaboration avec les différentes parties prenantes (autorités sectorielles, locales et administratives, chefs traditionnels et communautaires, partenaires humanitaires, communauté) afin d’assurer une meilleure compréhension du projet, une bonne mobilisation pour la conduite des activités prévues et l’atteinte des objectifs du projet ;
    • Développer avec toutes les parties prenantes des mécanismes pour la durabilité de toutes les activités de subsistance menées ;
    • Assurer la planification des activités dans la zone de couverture selon les plans d’action mensuels et trimestriels pour assurer la réalisation des objectifs du projet.
    • Appuyer le secteur dans la conduite des réunions de coordination, créer une plateforme WhatsApp si elle n’existe pas encore pour les échanges sur les questions liées à la nutrition et aux moyens d’existence.
  • Veiller à ce que l’aspect du genre soit respecté dans la mise en œuvre de toutes les activités du projet.
    • Veiller à ce que la zone de couverture du projet (villages où les activités sont mises en œuvre) dispose de mécanismes de gestion communautaire des plaintes et du retour d’information.
    • Documenter les réalisations sur le terrain, les innovations, les échecs et les enseignements tirés afin de les intégrer dans les activités du projet et d’informer la stratégie du projet.
    • Contrôler la conformité des travaux sur le terrain (formations, visites de terrain, réunions, etc.) avec les exigences des normes de l’IMC, et conformément à l’activité planifiée convenue.

2. Mise en œuvre du programme et développement des capacités :

  • Identifier et renforcer les mécanismes de soutien existants et travailler en étroite collaboration avec les homologues locaux pour garantir l’adhésion de la communauté et l’adéquation culturelle des activités ;
  • Fournir des conseils techniques et un soutien au personnel du projet et à d’autres équipes en rapport avec les activités du projet afin de garantir que les objectifs du programme soient atteints avec succès ;
  • Identifier les besoins en formation et développer un plan de formation en accord avec les budgets existants ;
  • Collaborer avec tous les programmes communautaires dans les zones d’intervention pour renforcer les capacités communautaires dans la lutte contre la malnutrition ;
  • Identifier les partenaires et les points de service et de soutien pour les personnes ayant besoin d’une assistance alimentaire ;
  • Préparer des rapports hebdomadaires, mensuels, trimestriels et finaux avec des données exactes à envoyer aux donateurs tout en assurant la qualité de leur contenu et dans les délais impartis ;
  • Faire preuve de flexibilité pour assumer des responsabilités supplémentaires en cas de besoin
  • Contribuer aux systèmes de partage de l’information et de gestion des données ;
  • Travailler avec d’autres partenaires de mise en œuvre pour assurer une mise en œuvre rapide du programme conformément aux normes mondiales.
  • Assurer la mise en œuvre des travaux sur le terrain dans les délais impartis, conformément au calendrier prédéfini.
  • Informer et documenter les anomalies et les défis rencontrés au cours de la phase de mise en œuvre du programme.
  • Effectuer des visites régulières sur le terrain, contrôler, documenter et rendre compte de l’avancement des travaux au chef de projet sur une base quotidienne et hebdomadaire.
  • Signaler tout problème ou conflit éventuel et proposer des solutions au cours des activités.
  • Signaler l’utilisation des matériaux et les améliorations possibles.

3. Coordination :

  • Participer activement aux groupes de travail sur la nutrition, la santé, les moyens de subsistance et l’argent liquide et contribuer aux initiatives inter-agences, en promouvant également l’IMC en tant qu’agence leader dans le domaine des moyens de subsistance et de la sécurité alimentaire ;
  • Coordination sur le terrain avec les parties prenantes locales sur la meilleure mise en œuvre, y compris les participants et les communautés bénéficiant des activités du projet.
  • Coordonner avec les autorités locales et assurer une communication continue avec les bénéficiaires, le secteur de la santé et les représentants des communautés concernant la mise en œuvre des travaux et afin d’assurer un progrès sans faille des activités.
  • Soutenir l’établissement de relations entre l’IMC, le secteur public, le district sanitaire et d’autres autorités, la municipalité et les communautés.
  • Assurer une visibilité maximale de l’IMC et des donateurs concernés au sein de la communauté des Nations unies et des ONG ;
  • Contribuer à l’image positive et à la crédibilité globale de l’organisation, notamment par l’application du code de conduite de l’organisation.

4. Gestion financière :

  • Planification logistique des activités sur le terrain (achats, transport, distribution, etc.) avec le superviseur
  • Organiser toute la logistique nécessaire aux activités des projets, y compris les ateliers et les formations avec le superviseur.
  • Veiller au respect des règlements financiers des donateurs avec le superviseur ;
  • Veiller à ce que les activités du programme respectent le budget et soient exécutées en temps voulu ;
  • Se conformer aux exigences du CGI et des donateurs et signaler tout problème de financement
  • Assister aux appels de Pipeline et de PMT.

5. Relations de travail

  • Travailler avec le responsable du projet de nutrition, le coordinateur de terrain, le responsable du site, le responsable ou l’assistant financier, l’assistant logistique pour s’assurer qu’un soutien approprié est fourni à l’équipe.
  • Assurer l’interface avec les délégués locaux, les autorités locales et les agences concernées afin de garantir une compréhension mutuelle du programme de nutrition et de moyens de subsistance et de maximiser la distribution des ressources et l’allocation des fonds disponibles;

QUALIFICATIONS PERSONNELLES:

  • Bac+2 en agriculture, agronomie, sécurité alimentaire, santé publique ou autre domaine d’étude pertinent de préférence.
  • Au moins 1 an d’expérience sur le terrain, y compris des connaissances en matière de sécurité alimentaire et de moyens de subsistance, de culture maraîchère et de développement des compétences.
  • Connaissance et expérience avérées dans l’élaboration et la mise en œuvre de projets de mobilisation communautaire.
  • Capacité à rester positif et professionnel dans des conditions de travail stressantes.
  • Capacité à travailler en collaboration avec des collègues de l’ensemble de l’organisation, en développant des relations de travail efficaces afin d’obtenir des résultats remarquables pour les enfants.
  • Bonne expérience/compétences en matière de gestion des ressources humaines et capacité avérée à créer un environnement qui encourage le travail d’équipe et motive une équipe dans différentes zones géographiques.
  • Solides compétences en matière de prise de parole en public, d’établissement de partenariats efficaces, de conduite d’activités de plaidoyer fondées sur des données probantes et de facilitation.
  • Capacité à faire preuve de discernement, à rester flexible dans un environnement changeant et à prendre des décisions de manière indépendante ;
  • Solides compétences en matière de planification, d’organisation et d’établissement de rapports;
  • Maîtrise de Microsoft Word, Excel, gestion des données, Epi Info, Power Point, Outlook, etc ;
  • Solides compétences en communication orale et écrite en anglais et en français ;
  • Travailler dur (avec un minimum de supervision), être motivé et faire preuve d’un haut niveau d’intégrité ;
  • Engagement fort envers les valeurs fondamentales de l’IMC.

Caractéristiques personnelles :

  • Parfaite intégrité personnelle.
  • Souci du détail.
  • Dynamique et capable d’effectuer plusieurs tâches en même temps.
  • Esprit d’équipe et capacité à résoudre les problèmes.

AUTRES:

  • Sécurité :

– Veiller au respect des protocoles et des politiques de sécurité ;

– Prendre en compte les implications en matière de sécurité de toutes les activités du programme, en examinant toutes les nouvelles initiatives avec les autres membres du personnel, les dirigeants et les bénévoles de la communauté.

  • Conformité et éthique :

– Promouvoir et encourager une culture de la conformité et de l’éthique au sein d’International Medical Corps. Dans la mesure où cela s’applique au poste, le candidat doit bien comprendre les normes de conformité et d’éthique d’International Medical Corps et des donateurs, et s’y conformer.

– Effectue son travail avec le plus haut niveau d’intégrité.

– Communiquer ces normes au personnel, le cas échéant, et aux partenaires et exiger d’eux qu’ils adhèrent à ces valeurs.

  • Prévention de l’exploitation et des abus sexuels :

Promouvoir activement les normes PSEA (prévention de l’exploitation et des abus sexuels) au sein d’International Medical Corps et parmi les bénéficiaires desservis par International Medical Corps.

  • Code de conduite:

Dans le cadre de ce poste, la personne doit promouvoir et encourager une culture de conformité et d’éthique dans l’ensemble de l’organisation et maintenir une compréhension claire des normes de conformité et d’éthique d’International Medical Corps et des donateurs, et adhérer à ces normes.

S’il s’agit d’un poste de supervision, l’individu doit donner l’exemple d’un comportement éthique par sa propre conduite et la supervision du travail des autres ; s’assurer que les personnes qui lui sont rattachées ont les connaissances et les ressources suffisantes pour suivre les normes décrites dans le code de conduite et d’éthique ; contrôler la conformité des personnes qu’il supervise ; appliquer le code de conduite et d’éthique et les politiques d’International Medical Corps, y compris la politique de sauvegarde et la politique de protection contre le harcèlement, l’intimidation et l’inconduite sexuelle sur le lieu de travail, de manière cohérente et équitable ; soutenir les employés qui, de bonne foi, soulèvent des questions ou des inquiétudes.

  • Sauvegarde :

L’ensemble du personnel a la responsabilité et l’obligation partagées de sauvegarder et de protéger les populations avec lesquelles il travaille, y compris les adultes qui peuvent être particulièrement vulnérables et les enfants. Cela inclut la protection contre les comportements suivants de la part de notre personnel ou de nos partenaires : exploitation et abus sexuels ; exploitation, négligence ou abus d’enfants, d’adultes à risque ou de personnes LGBTI ; et toute forme de trafic d’êtres humains. Le personnel est également chargé de prévenir les violations de notre code de conduite et d’éthique, qui peuvent impliquer des conflits d’intérêts, de la fraude, de la corruption ou du harcèlement. Si vous voyez, entendez ou êtes informé de toute violation du code de conduite et d’éthique ou de la politique de sauvegarde, vous avez l’obligation de le signaler.

  • Equal Opportunities:

International Medical Corps est fier d’offrir l’égalité des chances en matière d’emploi à tous les employés et candidats qualifiés, sans distinction de race, de couleur, de religion, de sexe, d’orientation sexuelle, d’origine nationale ou ethnique, d’âge, de handicap ou de statut d’ancien combattant.

***International Medical Corps ne sollicite aucun frais, ni paiement, ni aucune autre transaction monétaire des candidats à un emploi. Si vous faites l’objet d’une sollicitation financière dans le cadre de ce recrutement, veuillez-vous adresser à International Medical Corps sur le site Web:*www.InternationalMedicalCorps.ethicspoint.com.

How to apply

Composition du dossier de candidature : CV et lettre de motivation ; Justificatifs du diplôme et des formations présentées ; Les attestations d’emploi relatives à l’expérience professionnelle ; 3 Références professionnelles ; Les dossiers de candidatures portant la mention « Candidature au poste de Superviseur des moyens de subsistance» doit être transmis à International Medical Corps à l’adresse électronique suivante : camrecruitments@internationalmedicalcorps.org

NB : Seuls les Candidats présélectionnés seront contactés.

Pour Le Directeur National et par délégation, la Coordonnatrice des Ressources Humaines.

- Advertisement -spot_img

More articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Latest article