24.7 C
Yaoundé
lundi, août 8, 2022

OAPI – Guide Du Deposant: Dessins et Modeles

Must read

Organisation Africaine de la Propriété Intellectuelle
***************

INTRODUCTION

Le présent guide, qui a pour objet de répondre aux préoccupations et
interrogations des usagers du système OAPI, a été élaboré pour vulgariser la procédure
de dépôt des demandes d’enregistrement des dessins ou modèles industriels.

Dans ce guide, le déposant trouvera des informations sur :

– les formalités à accomplir,
– les démarches à entreprendre et,
– les pièces à fournir
pour faire enregistrer un dessin ou modèle industriel.

Il connaîtra la durée de protection et les pays dans lesquels cette protection
produit des effets.

Le déposant pourra trouver en annexe les administrations nationales représentant
l’OAPI, la liste des mandataires agréés auprès de l’OAPI, les modèles de formulaires de
demande et le barème des taxes.

Nous espérons que ce guide saura répondre aux attentes des déposants. Vous
voudrez bien nous faire part de vos suggestions en vue d’améliorer ce guide.


I – PRESENTATION DE L’OAPI :

L’Organisation Africaine de la Propriété Intellectuelle (O.A.P.I.), a été créée par
l’Accord de Bangui du 02 Mars 1977 constituant révision de l’Accord de Libreville du 13
Septembre 1962.

L’Organisation doit sa création à la volonté des Etats membres de protéger sur
leurs territoires, les droits de propriété intellectuelle d’une manière aussi efficace et
uniforme que possible.

En matière de propriété industrielle, tel que le stipule l’Accord de Bangui en son
article 2, l’OAPI est chargée entre autres de mettre en œuvre et d’appliquer les
procédures administratives communes découlant d’un régime uniforme de protection de
la propriété industrielle ainsi que des stipulations des conventions internationales
auxquelles les Etats membres sont parties.

Ainsi, l’Organisation constitue pour chacun de ses Etats membres l’office national
en matière de propriété industrielle et, à ce titre, administre et gère entre autres titres, la
protection des dessins et modèles industriels qui font l’objet du présent guide.

La délivrance d’un titre par l’OAPI donne automatiquement naissance à des droits
valables dans l’ensemble des Etats membres.

Le dessin ou modèle industriel enregistré par l’OAPI couvre, à ce jour, quinze (15)
pays africains (voir territoire OAPI).


II – TERRITOIRE OAPI :

Le territoire de l’OAPI comprend, à ce jour, 15 Etats membres, à savoir :
– Le BENIN ;
– Le BURKINA FASO ;
– Le CAMEROUN
– La CENTRAFRIQUE ;
– Le CONGO ;
– La CÔTE D’IVOIRE ;
– Le GABON ;
– La GUINEE ;
– La GUINEE-BISSAU ;
– Le MALI ;
– La MAURITANIE ;
– Le NIGER ;
– Le SENEGAL ;
– Le TCHAD ;
– Le TOGO.


III – GENERALITES :

Un dessin ou modèle industriel est l’aspect ornemental ou esthétique d’un objet
industriel. Un tel aspect peut résider dans la forme, dans la composition ou dans la
couleur de l’objet. Cet objet doit être susceptible d’être reproduit par des procédés
industriels ou artisanaux.

Le dessin ou modèle protégé confère à son titulaire l’exclusivité de l’exploitation
pendant un temps limité, sur un territoire donné.


IV – DE LA CONSTITUTION DU DOSSIER

Quels sont les éléments constitutifs d’une demande d’enregistrement
d’un dessin ou modèle industriel ?

La demande d’enregistrement d’un dessin ou modèle industriel comprend :

a) – Le formulaire DM 401 contenant les mentions obligatoires suivantes :

– l’adresse complète, le domicile et la nationalité du déposant ;
– les nom et adresse de l’auteur du dessin ou modèle ;
– les nom et adresse du mandataire, le cas échéant ;
– la désignation précise du produit auquel le dessin ou modèle est destiné à être
incorporé ;
– la classe de produits ;
– la date, le numéro et le pays du dépôt antérieur lorsqu’une priorité est
revendiquée ;
– la date de la demande, la signature et le cachet du déposant ou du
mandataire. Si le déposant est une personne morale, l’identité et la qualité du
signataire doivent être indiquées ;
– le mode de versement des taxes et le décompte desdites taxes.

b) – La pièce justificative du paiement des taxes prescrites.

c) – Un pouvoir sous seing privé, sans timbre, si le déposant est représenté par
un mandataire

d) – Deux exemplaires identiques d’une représentation ou d’un spécimen de
dessin ou modèle placés sous pli cacheté.

N.B. : Un même dépôt peut comprendre de un à cent dessins ou modèles
numérotés du 1er au dernier.

e) – Le document de priorité le cas échéant.

Pour bénéficier d’une priorité, le dépôt intervenu à l’OAPI doit être fait au plus tard
6 mois après le dépôt antérieur auprès d’un autre Office.

Le droit de priorité attaché à un dépôt antérieur doit être revendiqué au moment
du dépôt du dessin ou modèle industriel ou, au plus tard, dans les trois mois qui
suivent.

Le document de priorité doit être accompagné d’une traduction en français ou en
anglais lorsqu’il est établi dans une langue autre que celles-ci.


V – DES MODES DE DEPÔT

1°) – Où et comment peuvent s’effectuer les dépôts ?

Deux voies s’offrent au déposant :

La voie du dépôt direct :

La demande est déposée directement à l’OAPI, ou transmise par voie postale.

Le dépôt direct est effectué :

– auprès du bureau chargé de l’accueil à l’OAPI ;
– dans une boîte expressément prévue à cet effet à l’OAPI, les jours fériés et
en dehors des heures de travail ;
– par courrier adressé au Directeur Général de l’OAPI ;

La voie du dépôt indirect :

La demande est déposée ou adressée par pli postal au Ministère chargé de la
propriété industrielle.

Cette voie de dépôt n’est réservée qu’aux déposants domiciliés sur le territoire
OAPI.

2°) – Qu’en est-il des déposants domiciliés hors du territoire OAPI ?

Les déposants domiciliés hors des territoires des Etats membres doivent
effectuer leurs dépôts directement à l’OAPI par l’intermédiaire d’un mandataire choisi
dans l’un de ces Etats.

Les déposants domiciliés sur le territoire OAPI peuvent, s’ils le désirent, effectuer
leurs dépôts par l’intermédiaire d’un mandataire.


VI – DE LA DELIVRANCE DU TITRE

1°) – A quel moment s’effectue la délivrance de l’Arrêté d’enregistrement d’un dessin ou modèle industriel ?

La délivrance de l’Arrêté d’enregistrement intervient environ 7 mois après le dépôt
de la demande au terme d’un examen concluant.

2°) – Qu’en est-il des demandes irrégulières ?

Des notifications d’irrégularité sont adressées au déposant ou au mandataire. Un
délai de trois mois lui est accordé pour la régularisation de leurs demandes. Ce délai
peut être prolongé de 30 jours sur demande justifiée du déposant ou de son mandataire.

La demande non régularisée dans ce délai est rejetée sur décision du Directeur
Général de l’OAPI.


VII – DE LA DUREE DE LA PROTECTION

1°) Quelle est la durée de protection d’un dessin ou modèle ?

L’enregistrement d’un dessin ou modèle industriel produit des effets pendant 5
ans, à compter de la date de dépôt de la demande.

2°) – Qu’advient-il au terme de la 5ème année ?

La protection peut être prolongée pendant deux périodes de 5 ans consécutives,
par le simple paiement d’une taxe de renouvellement sans obligation d’exploitation du
dessin ou modèle industriel dans l’un des Etats membres.

3°) – Qu’arrive-t-il si le dessin ou modèle n’a pas été renouvelé dans les délais ?

Le dessin ou modèle qui n’a pas été renouvelé dans les délais tombe, en principe,
dans le domaine public.

Toutefois, le dessin ou modèle industriel qui n’a pas été renouvelé en raison des
circonstances indépendantes de la volonté de son titulaire peut faire l’objet de
restauration pendant une période de un an à compter de la date à laquelle le
renouvellement devait intervenir.


VIII – DES INSCRIPTIONS AU REGISTRE SPECIAL DES DESSINS OU MODELES INDUSTRIELS

1°) – Qu’est ce qui doit être inscrit ?

Il s’agit de tous les actes affectant la vie juridique du dessin ou modèle industriel,
tels que : cession du dessin ou modèle, concession de licence, changement de nom du
propriétaire du dessin ou modèle etc.

2°) – Quelles sont les modalités de cette inscription ?

Les actes portant sur ces changements doivent être constatés par écrit et
communiqués à l’OAPI afin d’être inscrits au Registre Spécial des Dessins ou Modèles
Industriels tenu à cet effet.


IX – DES RECOURS

De la Commission Supérieure de Recours

La Commission Supérieure de Recours est un organe de l’OAPI statuant sur les
décisions du Directeur Général consécutives au rejet d’une demande d’enregistrement
ou de restauration du dessin ou modèle industriel.

1°) – Qui peut la saisir ?

Toute personne contestant la décision du Directeur Général rendue dans l’une
des hypothèses susvisées, moyennant paiement de la taxe prescrite.

2°) Dans quel délai ?

En cas de rejet de la demande, le recours doit être fait dans un délai de 60 jours à
compter de la notification de la décision.

S’agissant du rejet de la demande de restauration, le recours doit intervenir dans
un délai de 30 jours à compter de sa notification.


X – ANNEXES

• Contacts / SNL
• Liste des mandataires agréés disponible sur le site WEB de l’OAPI
• Modèle des formulaires DM 401
• Extrait du barème des taxes.

- Advertisement -spot_img

More articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Latest article